Baromètre CCIFER 2017 – La confiance décroche

Revue de presse  | 

Après deux années de stabilité, l’année 2017 est marquée par un décrochage du baromètre général de conjoncture économique CCIFER, qui tombe de 3,53 en 2016 à 3,01 en novembre 2017, une baisse significative entre juin et novembre.

 

A l’échelle macroéconomique, l’indicateur politique a atteint son niveau le plus bas depuis la création de ce baromètre, touchant un plancher de 1,84 en novembre 2017, par rapport à une confiance très élevée de 3,31 en 2015. De fait, le contexte politique est le premier facteur d’inquiétude cité par les entreprises sondées, notamment en raison des préoccupations pour la prédictibilité des politiques publiques. 

L’indicateur économique baisse à 3.12 en novembre 2017, par rapport à un pic de 3,82 en 2016, traduisant le scepticisme des entreprises dans la durabilité de la croissance économique, l’évolution du taux de change (pronostic à 4,7 fin 2017) et l’évolution de l’inflation.

L’attractivité de l’environnement pour les entreprises perd presque un point, d’une pointe de 3,83 en 2016 à 2,86 en novembre 2017 : les chefs d’entreprises estiment que l’augmentation trop rapide des coûts du facteur humain et le déficit de professionnels et de talents, limitent les perspectives de croissance des investisseurs existants, tout en mettant en standby les nouveaux projets.

En ce qui concerne les perspectives internes des entreprises, le décrochage est moins accentué. La projection du chiffre d’affaires augmente en 2017, sans doute sous l’effet de la croissance du pouvoir d’achat et des exportations. 

La rentabilité par contre, est perçue légèrement en baisse en novembre 2017 – 3, 26 contre 3,37 en 2016. Les entreprises mentionnent souvent la crainte d’une pression fiscale accrue et l’érosion progressive des marges. 

Les tensions du marché du travail se traduisent par une réduction des perspectives d’emploi : les chefs d’entreprise estiment pouvoir employer moins, fin novembre 2017 qu’en 2016 (3,42 vs 3,61).

La baisse de l’attractivité et de prédictibilité impacte les perspectives d’investissement qui passent d’une pointe de 3,79 en 2016 à 3,34 en novembre 2017.

Le moral des entreprises (3,16) et le baromètre général (3,01) sont donc à un plancher historique de cette enquête. Cependant, ce scepticisme à court terme devrait être mis en perspective par les avantages stratégiques de la Roumanie. La communauté d’affaires franco-roumaine reste confiante que la taille du marché (le deuxième en Europe Centrale et Orientale), l’augmentation du pouvoir d’achat, la compétitivité des coûts opérationnels, la qualité des talents, l’innovation, continueront à être les facteurs décisifs pour les investisseurs dans un climat de prédictibilité fiscale et législative.   

 

 

 

 

Nos événements

Nos partenaires

    • Agentia de print
    • Apa Nova Bucuresti
    • April
    • Arta Grafica
    • Arthur Hunt
    • Arval
    • Athenee Palace Hilton
    • BRD
    • Banca Transilvania
    • Benclinov
    • Bouygues
    • COS
    • CRH
    • Cora
    • Credit Agricole
    • EMI INTERNATIONAL
    • Engie
    • Eurest
    • Exploitdaneasa
    • Expur
    • Finexpert
    • Formaeva
    • GSE
    • Gecos
    • Gosselin
    • Groupama
    • Groupe Renault
    • Gruia Dufaut
    • Holcim
    • Hotel Mercure
    • Hotel Novotel
    • Imprimeria Arta Grafica
    • Imsat
    • Invalio
    • Limagrain
    • Marsh
    • Mazars
    • Michelin
    • Nestle
    • Noblesse Group
    • Novotel
    • OMV Petrom
    • Orange
    • Pentalog
    • RFI
    • Samsic
    • Sanofi
    • Serve
    • Sonovision
    • TIMAC
    • Telus
    • Thales
    • Tipomar
    • Total
    • Veolia Apa
    • Veolia Water Solutions

Contact

Adresa :

Ethos House
Calea Floreasca, 240B, étage 3
014475, Bucuresti

Tel :+40(0)21 317 12 84

ccifer@ccifer.ro 

© 2017 CCI FRANCAISE EN ROUMANIE