La Commission soutient le crowdfunding en tant que source alternative de financement pour les start-up européennes

La Commission constate que le financement participatif reste encore relativement peu développé, mais qu'il est en plein essor. À condition d’être correctement encadré, il pourrait à long terme devenir une source essentielle de financement pour les PME.

Les États membres de l’Union européenne ont commencé à mettre en place des cadres nationaux pour promouvoir le développement de ce secteur tout en assurant aux investisseurs une protection adéquate.

Ces cadres nationaux poursuivent dans l'ensemble les mêmes objectifs et résultats, mais ils sont adaptés aux approches réglementaires nationales et aux marchés locaux. Le financement participatif étant encore principalement local et le secteur évoluant rapidement, la mise en place d'un cadre commun au niveau européen ne semble guère justifiée à ce stade.

Plus de détails>>>>>

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?