Communication - Presse  •  Membres

Les conclusions de la conférence « Ville durable : résilience et transition verte »

Suite aux 6 tables rondes organisées les 17 et 18 mai, avec la participation de 35 experts internationaux, voici la synthèse des travaux

Lancée en 2016 par la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture Française en Roumanie, l'Ambassade de France en Roumanie, l'Institut français de Roumanie et Business France, une 5e édition de la conférence dédiée à la ville durable a eu lieu les 17 et 18 mai.

Mettant l'accent sur les questions de résilience et de transition verte dans le contexte socio-économique de l’après-pandémie, la conférence a réuni pendant deux jours des experts appartenant au monde économique, de la société civile et des autorités publiques de Roumanie et de France avec six panels dédiés aux thèmes suivants : le développement urbain, la mobilité durable, l’efficacité énergétique, les questions environnementales dans les villes, les investissements et politiques publiques pour la reconversion des zones industrialisées.

« Pourquoi cette thématique est importante pour notre communauté d’affaires après la pandémie ? Le développement durable des villes est une priorité de nos entreprises pour trois raisons : renforcer la compétitivité économique, retenir les talents en Roumanie et créer de nouvelles opportunités d’affaires pour nos entreprises en mobilisant leur savoir-faire. L’édition 2021 s’inscrit dans le contexte d’une pandémie sans précédent qui a contribué à redéfinir le territoire avec la mise en place à grande échelle du travail à distance. On peut se poser la question de savoir si le mouvement de concentration de la population de la ville va perdurer ou s’il va être infléchi par la crise sanitaire sans précédent que nous venons de traverser. » - François Coste, président de la CCIFER

« La relance consécutive à la crise sanitaire, sociale et économique liée à la Covid-19 doit permettre d‘accélérer la transition verte qui est une des principales priorités de l’Union européenne. La Roumanie, comme la France, est engagée dans cette transition dans le cadre de la Facilité de relance et de résilience. Les thématiques de la ville durable constituent, en outre, des domaines d’excellence pour l’offre française et des enjeux de politique publique, notamment en matière de traitement des déchets, d’abduction d’eau, de mobilité durable. Cette conférence se prolongera par des échanges d’expertise entre collectivités territoriales françaises et roumaines avec notamment le lancement d’un concours de bonnes pratiques. » - S. E. Mme Laurence Auer, Ambassadrice de France en Roumanie 

Sponsors de l’événement : Carrefour Romania, Ceetrus, Groupe Renault, L’Oréal Roumanie, Michelin, Orange, Romcim, Total, Veolia.

Les conclusions de l’événement de cette année :

  • Résilience, protection de l'environnement et développement durable sont des termes qui apparaissent de plus en plus dans le débat public ; le devoir de ceux qui traitent de ces questions est de les traduire concrètement pour les citoyens, les institutions et les entreprises et, surtout, de les transformer en réalité.
  • Les acteurs publics et privés ont un rôle actif à jouer en matière d’éducation et d’information pour sensibiliser aux enjeux environnementaux en Roumanie et assurer que des mesures soient adoptées.
  • En tant que moteurs de la croissance économique les villes ont le potentiel de favoriser le développement à long terme. La crise climatique impacte les politiques urbaines, mettant en évidence l'impératif d’assurer un développement durable des villes et de protéger le patrimoine architectural et naturel.
  • Le PNRR est une opportunité historique pour les pays de l'UE qui s’appuie sur un agenda de réformes basées sur la transition verte et numérique, sur la base des recommandations de la Commission européenne. En ce qui concerne le développement urbain, trois piliers sont prioritaires en Roumanie : la mobilité durable, l'efficacité énergétique et la gestion des déchets. La réforme de l'administration publique est également une priorité.
  • Les solutions les plus simples et les plus rapides pour le développement économique des villes produisent souvent des déchets et de la pollution. La clé est de trouver un équilibre entre le développement économique et l'accélération de la transition verte, étant donné que celle-ci s’inscrit dans le long terme.
  • A court terme, l'accent doit être mis sur des stratégies faciles à déployer, basée sur des projets intégrés avec des sources de financement identifiées qui peuvent être développées simultanément dans différents domaines pour avoir un plus grand impact.

A l’issue de cette conférence, l'Ambassade de France en Roumanie a lancé, avec le soutien de Renault Groupe et Carrefour Romania, une nouvelle édition du concours de bonnes pratiques sur la ville durable à destination des collectivités locales roumaines. Ce concours vise à soutenir les initiatives des autorités locales de Roumanie (județe, municipii, orașe, comune) qui s'inscrivent dans une dynamique de développement durable et de transition écologique, notamment sur les sujets suivants :

  1. Gestion des déchets, efficacité énergétique et économie circulaire ;
  2. Mobilité urbaine ;
  3. Eau et assainissement ;
  4. Reconversion urbaine et réhabilitation du patrimoine.

Les dossiers doivent être transmis au plus tard le 3 septembre 2021 au Service de coopération et d’Action culturelle / Institut français de Roumanie. Le règlement du concours en français et en roumain, ainsi que le formulaire de candidature peuvent être consultés sur le site :

https://ro.ambafrance.org/A-treia-edi%C8%9Bie-a-concursului-de-bune-practici-pe-tama-ora%C8%99elor-durabile

Plus de #flashinfo

Tous les #flashinfos

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Découvrez votre espace privé sur ccifer.ro !