Communication - Presse  •  Veille

#flashinfo, 26 mai. Reprise de l’activité des compagnies aériennes, du secteur hôtellerie-restauration et du covoiturage

A partir de la mise en place, le 16 mars, de l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire roumain et, ensuite, de la mise en place, le 15 mai, de l'état d'alerte, les entreprises en Roumanie ont rapidement et radicalement changé de mode de fonctionnement, certaines cessant toute activité ou en recourant soit au chômage technique, soit à des mesures visant à assouplir le temps de travail.

Nous vous invitons à lire dans ce #flashinfo un résumé sur la reprise de l'activité dans le secteur aérien, le secteur de l’hôtellerie-restauration et le secteur du covoiturage, prévue à partir de 1er juin.

Le 20 mai, Ludovic Orban, le Premier ministre roumain, a annoncé une série de mesures de l'exécutif destinées à soutenir les entreprises qui reprennent leur activité et qui permettent aux salariés au chômage technique de reprendre le travail en état d'urgence (Déclaration du Premier ministre, 20 mai 2020 ). Ces mesures sont possibles grâce à la mise en œuvre du programme européen SURE, qui vise à financer les mesures actives pour l'emploi des États membres de l'UE.

Ainsi, le Premier ministre roumain affirme que, dans le cas des entreprises qui reprennent leurs activités, le chômage technique sera remplacé par une mesure de soutien en allouant un pourcentage du salaire brut pouvant atteindre 41,5%.

Dans le cas des industries qui ne peuvent reprendre leur activité en raison des restrictions imposées pendant l’état d'alerte, la mesure du chômage technique est toujours prévue.

 

Compagnies aériennes

À compter de l'expiration, le 28 mai, de la mesure de suspension des vols extérieurs, la plupart des compagnies aériennes de Roumanie reprennent leur activité. Celles-ci resserreront les mesures de sécurité spéciales tout au long du processus, depuis l'enregistrement, l'embarquement, le vol et le débarquement, le port d'un masque étant obligatoire pendant le vol. Des mesures sanitaires spécifiques sont disponibles pour consultation sur les sites Internet des compagnies aériennes.

AirFrance et KLM reprendront leurs vols à partir du 3 juin

Tarom reprend ses vols vers un certain nombre de destinations européennes, dont l'Italie, la Belgique, l'Espagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, à partir du 26 mai

 

Pour plus d’infos, consultez :

https://stirileprotv.ro/stiri/actualitate/ce-companii-aeriene-isi-reiau-zborurile-in-romania-majoritatea-destinatiilor-din-europa-se-redeschid-treptat-din-iunie.html

https://www.airfrance.ro/RO/en/common/page_flottante/hp/news-air-traffic-air-france.htm?_ga=2.89338203.1771383959.1590489201-1923001606.1590489201&_gac=1.209005862.1590489772.EAIaIQobChMIt7Ge-6nR6QIVGojVCh3e3AsjEAAYASAAEgL8ofD_BwE

 

Secteur hôtellerie-restauration

Le secteur de l’hôtellerie-restauration  fait partie des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire actuelle. Après deux mois et demi d'inactivité, les terrasses et hôtels reprendront progressivement leur activité à partir du 1er juin et, le 15 juin, les restaurants ouvriront aussi. L'objectif est de rouvrir tous les hôtels et restaurants avant le 1er juillet.

Le 18 mai, les représentants de l'industrie hôtellerie-restauration ont eu une réunion avec le Premier ministre roumain. Suite à la rencontre et à l'annonce de la réouverture progressive des restaurants et hôtels, ils demandent la mise en place de protocoles de protection de la santé réglementés par l'ANSVSA concernant les clients, les salariés et les espaces.

Pour plus d'informations, visitez: https://www.zf.ro/companii/industria-de-20-mld-lei-a-hôtellerie-restauration -revine-la-viata-incepand-cu-1-iunie-19147752


Covoiturage


Les entreprises de covoiturage ont vu leur chiffre d'affaires plonger dramatiquement pendant l'état d'urgence. Avec la suspension de l'état d'urgence et la mise en place de l'état d'alerte, les revenus des sociétés de covoiturage comme Uber, Yango, Bolt ou Black Cab ont commencé à augmenter, mais restent très faibles par rapport aux niveaux d'enregistrement pré-quarantaine. Plus de détails ici.

La plateforme de covoiturage Uber For Business comprend désormais le service Commute, pour fournir aux entreprises qui commencent à retourner au travail des solutions de voyage sûres pour les employés. Plus de détails ici. Comme mesure sanitaire, les conducteurs Uber dans la plupart des pays sont priés de confirmer qu'ils portent un masque de protection via un selfie avant de se connecter à l'application, ainsi que d'assurer la désinfection de la voiture. Les passagers et les conducteurs sont priés de porter des masques de protection pendant la course.

La plateforme Bolt s'adapte également aux nouvelles réalités, et étendra ses services de covoiturage, de micromobilité et de livraison de nourriture en Europe et en Afrique, avec l'investissement de 100 millions d'euros annoncé par Naya Capital Management. Plus de détails ici.

 

Le guide de la CCIFER pour l'utilisation correcte des équipements de protection

Dans le cadre de la reprise de l'activité des entreprises dans la plupart des secteurs économiques, la CCIFER vous propose un guide des équipements de protection, notamment des masques, pour vous guider dans vos choix, à travers des recommandations qui doivent être comprises à la lumière des métiers et des niveaux d'exposition aux virus, sachant qu'il est nécessaire de se conformer aux directives de vos services de sécurité et de santé au travail, ainsi qu'aux consignes des autorités publiques.

Le CCIFER a également créé un catalogue de produits et fournisseurs pour répondre à vos besoins. Demandez le catalogue CCIFER de fournisseurs qualifiés pour les équipements de protection à commercial@ccifer.ro

Plus d'actualités

Toutes les news

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?