Secteurs & marchés

La Roumanie, 6ème destination des centres de données en Europe

La Roumanie est la 6e la plus recherchée destination sur le marché des centres de données en Europe, tandis que les pays nordiques et les Pays-Bas occupent les premières positions, selon le New Data Center Investment Index de Savills.

Le nombre de centres de données se multiplie pour répondre à la demande croissante de stockage de données. Ainsi, la nécessité d'avoir des centres nationaux à plus petite échelle pour se conformer aux lois sur les données et la vie privée devrait entraîner une légère augmentation de l'activité dans toute l'Europe.

La plupart des centres de données du monde sont actuellement basés aux États-Unis, mais aussi au Royaume-Uni, en Allemagne, en France et aux Pays-Bas. Cependant, cette distribution géographique pourrait bien changer prochainement.

Selon Savills, les centres de données ne doivent plus être situés près de leurs clients, mais peuvent être situés dans d’autres pays, à condition que la connectivité soit sûre et rapide. Les données, après tout, sont les produits les plus mobiles et les sociétés de services de centres de données peuvent choisir où positionner leurs centres afin de réduire leurs coûts d'exploitation.

Investissement dans les centres de données

Selon Savills, 450 M EUR ont été investis dans les datacenters européens en 2017, le Royaume-Uni comptant pour 41% de toutes les transactions entre 2007 et 2017, mais les investisseurs commencent à se familiariser avec le secteur.

La Roumanie est sur la 6e place parmi les 20 premiers pays d'Europe pour les investissements dans les centres de données, juste après les pays nordiques qui occupent 4 des 5 premières places.

"La Roumanie a connu un développement accéléré du point de vue de l'industrie IT & C, soutenu par l'entrée sur le marché d'entreprises renommées (Amazon, Fitbit) et par l'expansion des principaux acteurs existants (Microsoft, HP). De ce point de vue, l'augmentation des investissements dans les datacenters ne sera qu'une question de temps et ils cibleront probablement Bucarest et les hubs informatiques comme Cluj, Timisoara, Iasi», Codrin Matei, Managing Partner et responsable des marchés de capitaux pour Crosspoint en Roumanie.

Source : www.business-review.eu 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?