COVID-19  •  Communication - Presse  •  Veille

#flashinfo, 21 septembre. La Roumanie devient marché des capitaux émergent

À partir d'aujourd'hui, 21 septembre 2020, la Roumanie passe du statut de marché frontalier à celui de marché de capitaux émergent secondaire, selon la décision de l'agence d'évaluation financière FTSE Russell. 25 ans après le rétablissement de la Bourse de Bucarest, la décision est historique et, en pleine pandémie et crise économique mondiale, ouvre aux entreprises cotées à la Bourse de Bucarest l'accès à des fonds d'investissement plus importants que ceux des marchés de capitaux frontaliers.

La décision de FTSE Russell de désigner la Roumanie comme marché de capitaux émergent a été annoncée le 26 septembre 2019. La Roumanie avait été ajoutée à la liste des pays surveillés en septembre 2016 pour un éventuel reclassement au statut de marché émergent secondaire.

Ainsi, en attirant des capitaux étrangers, les entreprises roumaines cotées en bourse pourront absorber de nouveaux fonds et pourront assurer des augmentations beaucoup plus importantes qu'auparavant. Le nouveau statut de marché émergent signifie la possibilité d'attirer davantage d'investissements de fonds soumis à des restrictions pour investir sur les marchés de frontière.

Le terme marché émergent vient de l'anglais « emerging market » et fait référence au stade de développement de l'économie d'un État particulier, dans lequel le marché des capitaux est réglementé et les revenus de la population, bien qu'en dessous du niveau des pays développés, ne cessent d'augmenter. Si les marchés frontaliers sont généralement plus petits, plus instables et plus imprévisibles, et donc plus risqués pour les investisseurs, le statut du marché émergent garantit un niveau plus élevé de stabilité et de performance de l'économie locale.

Sources :

Plus de #flashinfo

Tous les #flashinfos

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Découvrez votre espace privé sur ccifer.ro !