Secteurs & marchés

850 M EUR d’investissements dans de nouvelles unités de production en Roumanie, annoncés en 2017

A la fin du mois de juillet, le producteur de cigarettes Philip Morris, avec un chiffre d’affaires de 2.45 MD RON en Roumanie, a annoncé un investissement de 490 M EUR, pour produire à Otopeni, département de Ilfov, des réserves de tabac pour l’outil de réchauffement du tabac IQOS, l’alternative aux cigarettes classiques, lancée par le groupe américain en 2014. L’investissement prévu par Philip Morris, ne sera pas une implantation depuis le zéro, ayant comme noyau la fabrique du groupe de Otopeni, mais il s’agit du plus grand projet annoncé par une multinationale du secteur des biens de large consommation, sur le marché local, dans les dernières 10 années.

En même temps, British American Tobacco (BAT), le leader du marché local des cigarettes, situé dans le top 10 les plus grandes entreprises de la Roumanie, a annoncé ses plans d’investir 60 M EUR dans la fabrique de Ploiesti, cette année, une valeur triple par rapport aux estimations que le groupe avait faites en 2016. Les fabricants de cigarettes sont parmi les plus grands exportateurs de l’économie locale, avec des exports de 760 M EUR, l’année dernière. Les nouveaux projets prévus par BAT et Philip Morris renforceront la position de la Roumanie, en tant que hub export et engendront un nouveau secteur économique avec des exports de plus de 1 MD EUR par an.

Dans le secteur pharmaceutique, le groupe allemand B Braun, spécialisé dans les produits et services médicaux, pourrait investir 120 M EUR, dans une fabrique de solutions de perfusion, dans le département de Timis. La fabrique sera située dans la commune de Santandrei, à 13 km de Timisoara, avec une surface de 91 000 m2 et engendrera 250 emplois. 

Un autre grand projet appartient au groupe turc Yildiz Entegre, qui investira 150 M EUR dans une fabrique de MDF, un bois avec une qualité supérieure au PAL, dans la commune Oarja, département Arges. L’unité aura une surface de 460 000 mètres carrés, près de Pitesti, avec 450 emplois et un CA prévu de 200 M EUR.

Le groupe Michelin investira 33 M EUR dans l’usine de Zalau, pour produire de nouveaux modèles d’enveloppes pour le marché moyen, y inclus la marque Tigar. Ainsi, l’usine roumaine deviendra la seule fabrique Michelin de l’Europe qui produira les nouveaux modèles pour le segment intermédiaire, ce qui supposera 100 nouveaux emplois, jusqu’en 2021. 

D’ailleurs, le secteur automobile a vu accroitre les capacités de production des unités existantes en Roumanie. Le manque de main d’œuvre a encouragé les investisseurs de prendre en compte la région de la Moldavie, avec une plus grande disponibilité de la force de travail, à l’instar de Autoliv qui y a ouvert des centres de production. En plus, ces dernières années, l’industrie automobile a connu un grand essor, avec des investissements de 300 M EUR dans l’usine Daimler de Sebes, mais aussi des dizaines de millions d’euros investis par Ford, Bosch, Pirelli ou Continental. 

La Roumanie est devenue une destination-clé sur la carte des investisseurs et se développe comme un pôle de compétitivité et recherche. 

Source : www.zf.ro 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?