Communication - Presse

Baromètre de la conjoncture économique CCIFER 2019

La confiance de l'environnement des affaires franco-roumain dans les atouts stratégiques de la Roumanie est en hausse par rapport à 2018

Mardi, le 19 novembre 2019, la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture Française en Roumanie a présenté les résultats de la dernière édition du baromètre de conjoncture économique, étude que la CCIFER réalise chaque année parmi les sociétés membres.

Les résultats du baromètre montrent qu'en 2019, malgré l'instabilité politique et législative, ainsi que les tensions sur le marché du travail, tous les facteurs externes mesurés (perception de l'environnement politique, économique et social et attractivité de la Roumanie pour les investisseurs) sont en augmentation par rapport à l'année dernière.

Alors que les facteurs internes tels que le chiffre d'affaires ou la rentabilité des entreprises montrent une légère diminution, le moral des entrepreneurs de l'environnement franco-roumain et leur engagement dans le domaine de l'investissement restent solides. A la question "Comment trouvez-vous les conditions générales pour faire des affaires en Roumanie aujourd’hui ?", 37% des réponses sont favorables et 44% neutres.

"En moyenne, l'augmentation de 10% par rapport à 2018 de la perception moyenne des représentants de l'environnement des entreprises sur l'environnement économique en Roumanie montre la confiance des investisseurs dans les opportunités de croissance et les avantages stratégiques offerts par la Roumanie", a déclaré François Coste, président de la CCIFER.

Résultats du baromètre économique CCIFER 2019

Économique

La perception des entreprises vis-à-vis de l'environnement économique reste optimiste, passant d'un score de 2,9 en 2018 à 3,2 en 2019, en raison à la fois de la croissance du PIB et de la croissance soutenue enregistrée par les entreprises au cours des dernières années.

Politique

En ce qui concerne la confiance dans le facteur politique en Roumanie, après une année au cours de laquelle elle a atteint le plus bas niveau historique au sein du monde des affaires français, le score augmente considérablement, passant de 1,8 en 2018 à 3,2 en 2019 et atteint un niveau maximal au cours des 4 dernières années.

Social

La confiance du milieu des affaires vis-à-vis de la situation sociale en Roumanie a légèrement évolué, passant de 2,7 en 2018 à 2,8 en 2019. La lenteur de la croissance peut s'expliquer par la prolongation des tensions sur le marché du travail (pénurie de main-d'œuvre, augmentation du coût des facteurs humains) et un modèle de dialogue social insuffisamment adapté aux besoins des entreprises.

L'attractivité de l'environnement économique pour les entreprises

En ce qui concerne l’attractivité de l’environnement économique roumain pour les entreprises, le score passe de 2,8 en 2018 à 3,5 en 2019. Il est intéressant de noter cette reprise de l’attractivité de l’environnement économique roumain en tant que source de croissance et de compétitivité pour les investisseurs.

En termes de chiffre d'affaires et de rentabilité, ils diminuent en 2019 par rapport à l'année précédente, passant de 3,4 à 3,2. La rentabilité est fortement affectée par une inflation élevée et notamment par la hausse des coûts des facteurs humains et des gains de productivité insuffisants pour la compenser.

Parmi les principales préoccupations mentionnées par les répondants aux baromètre est le contexte  électoral qui continue représenter jusqu’au 2020 une source d'instabilité politique, le déficit public, la politique budgétaire, les finances publiques, la force de travail: la disponibilité du facteur humain et la croissance des salaires, l'incapacité d'absorber des fonds européens, manque d'expertise des autorités, la productivité et la manque d'infrastructures de transport, santé publique et éducation.

Cependant, on s'attend à une réduction progressive des tensions sur le marché du travail, car le problème du chômage tend à trouver une solution. Malgré la légère baisse du chiffre d'affaires et de la productivité, les sociétés membres de la CCIFER se tournent vers l'avenir avec des intentions d'investissement en hausse, comme en témoigne l'évolution du score de 3,1 en 2018 à 3,5 en 2018. Le moral des directeurs d’entreprises interrogés a également fortement augmenté, passant de 3,1 en 2018 à 3,3 en 2019.

À propos du baromètre deconjoncture économique CCIFER

Les résultats du baromètre de conjoncture économique sont obtenus à partir d'une enquête menée en novembre 2019 auprès des directeurs généraux des 600 sociétés et associations membres de la CCIFER.

Pour une analyse plus large de la présence française en Roumanie, nous vous invitons à consulter la publication "Présence Française en Roumanie 2019/2020".

CCIFER

Une communauté d’affaires fondée sur le savoir-faire français, la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture Française en Roumanie (CCIFER) est un leader engagé dans le développement durable des particuliers, des entreprises et de la Roumanie. Catalyseur du monde des affaires franco-roumain, CCIFER rassemble plus de 600 entreprises françaises et roumaines, dont la chiffre d’affaires cumulée est de 18 milliards de dollars et qui ont créé plus de 125 000 emplois directs en Roumanie. Les sociétés membres sont des leaders dans de nombreux secteurs de l'économie locale. CCIFER exprime une position commune des entreprises membres et des investisseurs français en Roumanie dans le dialogue avec les autorités publiques.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?