Membres

Entretien avec Pascal Robin, Sanofi Roumanie & Moldavie

Qui êtes-vous?

Cette année, je vais atteindre 20 ans d’expérience professionnelle dans le secteur de la santé. Récemment, j’ai accepté un nouveau défi professionnel en rejoignant Bucarest en qualité de Country Chair Sanofi Roumanie & Moldavie et Directeur Général Vaccins.

Ensemble avec notre équipe d’excellents professionnels, nous investissons tous nos efforts pour accomplir notre mission - Empowering Life. Notre objectif est d’être proches des roumains et de les aider tout au long de leur parcours de santé. Au travers de nos cinq divisions distinctes et complémentaires, nous fournissons un portefeuille complet de médicine générale à la communauté médicale, nous contribuons à la prévention des maladies infectieuses par la vaccination, nous aidons les patients atteints de pathologies chroniques du  diabète et de maladies cardiovasculaires, nous innovons dans des soins spécialisés pour la sclérose en plaques et les maladies rares, et nous permettons à des millions de personnes de prendre en charge leur bien-être avec des solutions de soins efficaces.

A titre personnel, ce nouveau challenge professionnel est également une aventure familiale avec une première expatriation en famille. Nous découvrons la Roumanie et ses contrastes depuis l’été dernier. Nous y prenons progressivement nos marques, bien aidés par une communauté francophone très dynamique ainsi qu’une ‘latinité’ et une francophilie confortable pour les nouveaux arrivants.

Pour le temps libre, je garde l’espoir de rejoindre un groupe de basket-ball, sport de cœur depuis mon enfance à Cholet, en France.

 

Pourquoi investir en Roumanie ?

Je suis encore un novice en Roumanie, mais peux déjà dire que ce pays représente avant tout un milieu d’affaires incontournable en Europe Orientale : deuxième plus large population, un grand potentiel pour une croissance accélérée. La compétitivité de la main d’œuvre roumaine est un atout majeur, avec un large bassin de talents à des coûts compétitifs.

Il persiste en Roumanie une multitude de besoins médicaux non couverts avec un faible financement des dépenses de santé par les autorités (seulement 807 EUR/habitant, un tiers de la moyenne européenne). Si l’on voit le verre à moitié plein, c’est une formidable perspective pour l’accroissement de l’offre de soins de la population roumaine.

Pour Sanofi, la Roumanie représente ainsi une solide opportunité de renforcer sa position de leader dans le domaine pharmaceutique, avec un portefeuille diversifié et équilibré d’activités : médecine générale, santé grand public, diabète & maladies cardiovasculaires, médecine de spécialité et vaccins.

 

Quelle tendance pour votre secteur d’activité en 2018?

2018 s’annonce comme une année charnière, avec peu de flexibilité dans l’augmentation des budgets de la santé et des orientations importantes attendues pour assurer un accès durable aux médicaments pour les patients roumains. Après le récent remaniement du gouvernement, l’année a commencé avec une intense interaction avec les autorités de santé, afin de progresser dans les nécessaires réformes attendues par de nombreux acteurs du secteur (professionnels de la santé, producteurs, pharmacies, distributeurs, grossistes).

 

Un mot pour la CCIFER

Je remercie avant tout la CCIFER pour l’opportunité privilégiée de networking offerte lors de mon arrivée à Bucarest ; la garantie d’une intégration facile pour les nouveaux arrivés. J’apprécie par ailleurs tous les efforts de l’organisation pour mettre en relation de précieuses ressources françaises et roumaines, qui contribuent constamment à la transformation et à la modernisation du pays.

La CCIFER est résolument  engagée dans le domaine de la santé avec un groupe de travail dédié ainsi et une représentation au sein de la Healthcare Task Force de « Coalitia pentru dezvoltarea Romaniei ». Je m’y suis personnellement investi depuis l’automne dernier afin de poursuivre l’investissement de Sanofi dans cette plate-forme de dialogue unique avec les autorités. Les challenges de notre secteur pharmaceutique sont multiples et immenses, rendant cette interaction essentielle pour le développement futur des offres de soins de la Roumanie.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?