Membres

Entretien avec Patrick Moleins, NTN-SNR

 

Qui êtes-vous?

J’ai 51 ans, je suis marié, et père de 2 filles de 16 et 21 ans. Je suis français. De formation ingénieur mécanique  Polytech, obtenu après une formation initiale en Statistiques. J’ai dédié ma carrière à l’industrie, et à NTN-SNR, puisque j’appartiens à cette entreprise depuis 1988. J’ai débuté cette longue histoire comme technicien, et agent de maitrise ; après l’obtention de mon diplôme d’ingénieur, j’ai été responsable qualité, puis responsable d’unités de production sur différents sites en France. En Octobre 2013, j’ai eu l’opportunité de pouvoir prendre la direction de l’usine de Sibiu en Roumanie. Dans cette usiné créé en 2004, forte de 3 bâtiments, et plus de 1100 employés, j’ai la chance de travailler avec des équipes motivées et enthousiastes, désireuses de satisfaire nos clients constructeurs automobiles implantés en Europe.

 

Pourquoi investir en Roumanie ?

L’entreprise a été créée en 2004, lorsque nous recherchions une zone en Europe pour implanter un site industriel. Nous avions un besoin fort de productivité sur des produits en passe d’être perdus par manque de compétitivité, ainsi que la volonté de nous rapprocher de l’usine Dacia de Pitesti. La Roumanie s’est imposée à nous, notamment la ville de Sibiu en plein développement. La culture de ce pays, sa langue, proches de la France, ont été un argument de taille dans notre choix. La Roumanie est particulièrement attractive pour les investisseurs de par sa vocation européenne.  La volonté des roumains pour apprendre et travailler de façon efficace, leur disponibilité, sont des atouts forts pour ce pays. La Roumanie doit pourtant développer son système d’éducation envers les formations techniques, indispensables aux entreprises pour poursuivre leurs investissements dans le pays, afin d’augmenter leur valeur ajoutée par plus de technologie.

 

Quelle tendance pour votre secteur en 2017?

Le marché automobile est actuellement très soutenu. Nous poursuivons nos développements de produits, et l’industrialisation de nouveaux moyens. Par conséquent, nous continuons à recruter nombre de collaborateurs pour accompagner ces challenges. L’année 2017 verra le démarrage de la construction d’un nouveau bâtiment de production.

 

Un mot pour la CCIFER

La CCIFER, par ses équipes, par ses membres, est un acteur important de la vie économique en Roumanie, pour nous, les entreprises françaises. La disponibilité de ses collaborateurs assure une animation et un enthousiasme fort, qui permet de nombreux échanges entre les membres. En tant que Président du CFAS ( Club Francophone d’Affaires de Sibiu ), je suis particulièrement fier de pouvoir collaborer avec les équipes de la CCIFER, pour développer des événements en « Province », et profiter de leurs compétences, dans une ambiance chaleureuse, dynamique, et sympathique. Merci !

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?