Communication - Presse  •  Veille

#flashinfo, 15 avril. Mesures de l'UE pour atténuer les effets de la crise sanitaire et économique

L'Union Européenne s’est fait remarquée ces dernières semaines par une série d'initiatives visant à atténuer les effets de la crise sanitaire et économique. Ainsi, nous parlons de mesures de stimulation budgétaire, de remplacement de la liquidité par le biais de systèmes de garantie, de flexibilité des règlementations et d'appel aux ressources budgétaires de l'UE, de soutien de la politique monétaire par la Banque Centrale Européenne, ainsi que de soutien de la stabilité financière à travers les orientations proposées aux institutions financières par les autorités de supervision.

L’UE a surtout mis l'accent sur l'orientation des ressources budgétaires européennes vers les dépenses sociales, mais aussi pour soutenir les petites et moyennes entreprises.

Le 8 avril, ESCALAR a été lancée, une initiative de la Commission développée en collaboration avec le Fonds européen d'investissement (FEI), qui soutiendra le financement du capital-risque et la croissance des entreprises prometteuses, dans le cadre de la nouvelle stratégie pour les PME.

Le 11 avril, la Commission a approuvé un régime d'aide de 3,3 milliards d'euros pour la Roumanie visant à soutenir les PME dans le contexte de la pandémie de COVID-19 dans le cadre du régime temporairement adopté par la Commission le 19 mars 2020, tel qu'il était modifié le 3 avril 2020. Dans le cadre de ce régime, un soutien sera apporté sous forme de subventions directes et de garanties d'État ciblant les crédits d'investissement et le financement du fonds de roulement.

La flexibilité des fonds de l'UE pour permettre des transferts entre fonds, régions et objectifs politiques en renonçant aux critères d'accès nationaux et l’activation de l'instrument de soutien d'urgence ou l'initiative SURE (instrument de prêt temporaire pour l'aide financière à la protection des travailleurs et des emplois) sont d’autres exemples notables des initiatives à Bruxelles. En plus, il faut mentionner la finalisation de l'accord des ministres des finances de l'UE pour environ 500 milliards d'euros, y compris le Mécanisme Européen de Stabilité de 240 milliards d'euros, des systèmes de garantie de la BEI de 200 milliards d'euros, ainsi que le financement de 100 milliards d'euros pour l'instrument SURE.

Et si, à ce stade, l'accent est mis sur les mesures de gestion de crise, il convient de noter aussi les discussions sur les mesures d'aide financière hors de la zone euro et celles d'après-crise. Le plan de relance économique une fois la crise sanitaire terminée met une pression importante sur les décideurs politiques au niveau de l'Union Européenne, le cadre financier pluriannuel 2021-2027 en jouant un rôle majeur dans ces efforts de relance.

 

Sources officielles :

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?