#flashinfo, 19 juin – « Rencontrez un maire, développez une ville »

Le 19 juin 2020, la Chambre de Commerce et Industrie en Roumanie (CCIFER) a lancé un nouvel type d’évènement dans un format digital, la conférence « Rencontrez un maire, développez une ville ».

La réunion fait partie de l’axe stratégique d’advocacy de la CCIFER et elle continue le dialogue avec les autorités publiques roumaines dans un espace de dialogue qui est ouvert, objectif et constructif afin d’éliminer les clichés concernant le management des projets locaux et de renforcer les relations avec les autorités locales et de créer des synergies/ des collaborations entre les équipes de la Mairie et ceux des experts techniques des entreprises membres.  

Dans la ville de Iasi, la CCIFER a lancé tous les projets régionaux de dernières années : la Caravane de la Mobilité de l’avenir, le Marathon de Business, le Forum économique franco-roumain en région. Iasi représente pour notre communauté un exemple de smart-city.

En février, lors du Marathon de Business, on a pris en considération les priorités de la Mairie de Iasi relatives au domaine de l’éducation. Aujourd’hui, on s’est proposé d’orienter au centre des débats un sujet qui présente un grand intérêt pour nos membres : le partenariat public-privé pour le développement des projets locaux. Ainsi, on se propose d’avoir un dialogue centré sur les besoins de la Mairie, de comprendre quel est le pipeline de projets que la Mairie prévoit de déployer dans la période suivante et comment les entreprises de la communauté des affaires franco-roumaine puissent s’y engager avec leurs expertise.

Les points forts et les points faibles dans la gestion de la crise sanitaire et économique de la ville de Iasi :    

  • La crise sanitaire a amené la ville de Iasi dans une situation inédite concernant la prise de certaines décisions et a changé les priorités de l’environnement des affaires.
  • La ville de Iasi a réagi de manière rapide lors de la mise en place des actions pour stopper la propagation de la pandémie de COVID-19
  •  300  cas de contamination avec le virus ont été enregistrés à Iasi
  • Un point faible a été la communication au niveau des institutions centrales et la faible flexibilité de certaines autorités locales lors de la mise en application des recommandations de distanciation sociale  
  • La crise sanitaire a été une opportunité pour les experts du domaine sanitaire, ayant la possibilité d’agir  
  • Les services publics ont été extrêmement sollicités dans cette période
  • Une Direction pour la digitalisation a été crée au niveau de la Mairie de Iasi, afin de digitaliser les services et les relations avec les citoyens
  • Il y a besoin de digitaliser le système d’éducation
  • Toujours dans la zone de digitalisation, une licitation se déroule actuellement pour  la digitalisation du système de parking
  • Un autre défi a été la diminution de recettes, ce qui a généré une reconfiguration du budget. Comme solution, on a décidé d’augmenter les candidatures de projets européens afin de décrocher des aides financières

Les besoins de la Mairie concernant le développement des projets locaux et comment les entreprises peuvent répondre à ces besoins ?  

  • Il existe un projet en cours de déroulement, développé en partenariat avec un acteur privé, l’entreprise Veolia pour mettre en place une centrale géothermale
  • Les mairies de la zone métropolitaine de Iasi, situées sur un rayon de 30 km de distance, représentent les zones où peuvent être développés des parcs industriels et des ressources peuvent être exploitées
  • Iasi a une plateforme industrielle de 26 hectares qui est mise à disposition pour ceux qui travaillent dans l’industrie lourde
  • Il est important d’explorer aussi les projets qui sont en cours

 

Les priorités de la Mairie de Iasi pour la période suivante :

  • Attirer des financements et des investissements majeurs et surtout maintenir le flux de financement européen
  • On a emprunté 21 millions d’euros de la BERD pour des projets d’efficience énergétique des bâtiments publics  
  • On travaille de manière intense pour le projet « le Cadre Financier Pluriannuel 2014-2020 » puisque la ville de Iasi doit occuper sa place de leader pour le développement de la région de la Moldavie et de devenir un Hub de Recherche-Développement
  • Il a des projets estimés à une valeur de 500 millions d’euro qui ont déjà passé de l’étape concernant l’étude de faisabilité  
  • Il y a un besoin urgent de simplifier la législation concernant le Partenariat Public-Privé et il faut encourager le milieu privé pour qu’il s’engage dans ce type de projets

 

Relativement à la loi 372/2005, quand prévoyez-vous une Décision/ un Arrêt  du Conseil sur la mise en place obligatoire dans les parkings des bâtiments non-résidents de bornes de recharges pour les automobiles électriques ?

  • Aujourd’hui,  à Iasi,  il y a 43  bornes de recharge dans le milieu privé, grâce à un financement de la part du Fonds pour l’Environnement. La mairie encourage l’utilisation des vélos ainsi que des voitures électriques. Dans cette logique, on a pris la décision de mettre à la disposition des citoyens des espaces gratuits pour les vélos et les voitures électriques. Normalement, jusqu’au moment où la mairie se trouvera dans une étape plus avancée pour pouvoir assurer une infrastructure et des moyens de transport vert, on n’insistera pas sur la clause d’obligation.  

 

Comment aborder l’implication des entreprises privées dans les projets de développement de la ville ?

  • L’aspect le plus important est l’ouverture permanente, non seulement de la part de la mairie mais aussi de la part du Conseil local, à des idées et propositions, et de se mobiliser afin de les mettre en pratique lorsqu’elles sont réalisables. Tout acteur privé qui est intéressé, a un accès direct au dialogue concernant les possibles opportunités pour la ville de Iasi

 

A quels défis les projets qui sont actuellement en cours de déroulement font ils face ? Quels risques peuvent être transférés vers un assureur ? 

  • Dès le début de mon mandat, on a prévu l’assurance des bâtiments, ce qui nous a beaucoup aidés. Actuellement, la mairie se concentre sur la communication avec les citoyens (importanta si relevanta asigurarii ??)

 

La digitalisation des échanges entre les représentants des institutions et les citoyens de Iasi ?           

  • La crise sanitaire a mis en avant le besoin des transformations technologiques de la société roumaine. Au niveau de la ville de Iasi, on a déjà mis en œuvre ce processus qui d’ailleurs a été intensifié pendent ces mois-ci.   
  • De plus, on travaille pour la digitalisation du réseau local d’enseignement, pour que chaque élève puisse avoir accès à des ressources éducatives en ligne  
  • Actuellement, on a en cours de déroulement un projet qui est développé en collaboration avec Orange afin d’assurer le suivi de la protection de l’environnement et on est dans l’étape finale pour la licitation d’un système digital de parking.   

 

Etant donné la volonté des citoyens de Iasi, pour faire du sport, quelles sont les mesures prises en compte par la Mairie afin de faciliter la pratique sportive dans les zones urbaines de proximité (pour réduire les bouchons) ? Serait-il possible qu’une partie du trafic de certaines rues soit détourné vers d’autres rues afin de les consacrer quelques jours par semaine aux les activités physiques individuelles ?

  • Effectivement, cela représente un aspect important qui est géré par la Mairie. Il existe un programme municipal qui encourage le sport de masse ainsi que des évènements publics organisés périodiquement (les marathons au printemps et à l’automne), ainsi que la finalisation de 8 terrains, et la construction encore en cours de 9 autres.

 

Comment estimez-vous l’évolution du budget de la Mairie de Iasi pour l’année prochaine ? Compte tenu du contexte économique actuel, avez-vous prévu d’autres sources de financement alternatives ? Les mairies dans les autres pays de la région (l’exemple de la Pologne) assurent une partie des investissements par le remboursement de TVA – avez-vous déjà prévu une telle option jusqu’à maintenant ?

  • La priorité est d’accélérer les investissements avec un financement européen mais aussi l’appel à des prêts pour des investissements. La mairie a déjà communiqué au Ministère des Finances Publiques le besoin d’augmenter le seuil des prêts pour les autorités locales.     

 

Quelles sont les avantages compétitifs de la ville de Iasi pour un nouvel investisseur et quelles seront les opportunités que la ville de Iasi puisse offrir ?   

  • La spécialisation dans le domaine des technologies de l’information, le profil industriel et semi-industriel de la ville de Iasi, mais surtout l’ouverture de la part des autorités locales vers la collaboration, représentent les principaux atouts qui peuvent valoriser le potentiel économique de notre région.

Plus d'actualités

Toutes les news

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?