Communication - Presse  •  Veille

#flashinfo, 22 mai. Mesures de l’UE envisagées pour le transport et le tourisme

Comme réponse à la situation extrêmement difficile dans laquelle les entreprises des secteurs du tourisme et du transport se trouvent, ainsi que pour une coordination européenne visant la sécurité des citoyens quant aux déplacements nationaux et internationaux d’après le déconfinement, la Commission a publié le 13 mai une stratégie.  

Pour les secteurs de transport et de tourisme, les mesures envisagent 5 aspects et représentent une première européenne en ce qui concerne le tourisme :

  1. La Stratégie Globale de redressement en 2020 et pendant la période ;
  2. Démarche commune pour le rétablissement de la liberté de circulation et pour la levée des restrictions aux frontières internes d’UE, de manière progressive et coordonnée ;
  3. Cadre d’aide dans le contexte du rétablissement progressif du transport, en assurant à la fois la sécurité de passagers et du personnel ;
  4. La recommandation envisageant la transformation des vouchers de voyage dans une alternative attractive quant au remboursement en espèces, ainsi que la possibilité de voyageurs de choisir, à condition que ces vouchers soient transférables ;
  5. Des critères pour la reprise des activités, progressivement et en conditions de sécurité, ainsi que pour l’élaboration de protocoles sanitaires pour les unités d’accueil touristique, comme les hôtels.

La sécurité de citoyens dans le contexte épidémiologique régional, la capacité d’applicabilité des mesures de confinement, la priorisation de domaines clés, la réouverture progressive des régions à risque réduit, ainsi que le principe de la non-discrimination sont les critères fondamentaux qui ont encadré la mise en place de ces mesures.

Des aspects très intéressant à suivre sont le transport et le tourisme « verts », c’est-à-dire la réduction des pratiques polluantes et nocives pour l’environnement.

Dans le même temps, des mesures préventives sont envisagées dans le cas d’un nouveau vague de crise.

De cette façon, le plan européen renforce le support de l’exécutif européen pour l’industrie du tourisme, fortement impactée pendant les derniers mois, à travers un sommet européen pendant lequel la carte du tourisme européen 2050 sera tracée. 

Avec une contribution de 10% à l’économie européenne et avec des millions d’emplois, le tourisme européen, à côté du secteur de transports, aura besoin d’un pilier d’aide afin de se redresser. La Commission Européenne s’est assurée que la saison estivale de 2020 aura lieu, malgré le contexte sanitaire problématique.

Source officielle : https://ec.europa.eu/romania/news/20200513_orientari_calatorii_turism_ro

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?