Communication - Presse  •  Veille

#flashinfo, 29 avril. Energie - un lancement durable

Le moment est-il venu pour un nouvel ordre ENERGETIQUE ?

Il y a une semaine, nous avons marqué le 50e anniversaire du Jour de la Terre, une cérémonie remarquablement différente des années précédentes. La pandémie de COVID-19 a touché toutes les industries d'une manière ou d'une autre, et les projets d'énergie renouvelable ne sont pas à l'abri du choc économique mondial.

Les gouvernements autour du monde se précipitent pour mettre en œuvre des mesures de relance économique et de soutien afin de maintenir à flot les particuliers et les entreprises. Cependant, il est possible de reprendre le système de manière à éviter de revenir dans le passé, et d'investir dans une reprise qui ouvre la voie à une économie plus durable et qui accélère la transition vers la décarbonisation.

Un coup de pouce (in)attendu

Les prix du pétrole se sont peut-être effondrés à l'échelle mondiale, mais NextEra - le groupe américain de services publics le plus précieux par sa capitalisation boursière - affirme que les énergies renouvelables n'ont pas perdu leur avantage concurrentiel par rapport aux centrales électriques au gaz naturel. La société prévoit de construire environ 5 gigawatts de capacité d'énergies renouvelables cette année, et elle a ajouté 1,6 gigawatts supplémentaires d'énergie éolienne, solaire et de stockage à son pipeline au cours du premier trimestre.

Greentech ekWateur, fournisseur d'énergie verte « collaborative », a lève début Avril 1,5 million d'euros via le crowdfunding. La start-up est désormais le 5e fournisseur d'énergie en France, après avoir dépassé début Janvier un nouveau record de 200 000 compteurs à travers le pays. En savoir plus ici.

Le Territoire du Nord de l’Australie a légiféré un plan de relance solaire COVID-19. Le gouvernement Gunner a annoncé un plan de relance de 60 millions de dollars destiné à la modernisation des entreprises et aux rénovations domiciliaires. Plus d’infos ici.

En quête de neutralité climatique, l'Allemagne marque le premier trimestre de son histoire avec plus de 50% d'électricité renouvelable, contre approximativement 44% au premier trimestre de 2019. Ces chiffres sont dus à une production éolienne record en février, à une production solaire inhabituellement élevée en mars et à une baisse de la consommation d'énergie globale liée à la crise des coronavirus. En savoir plus ici.

Neptune Energy a annoncé le 20 Avril que Gasunie, société leader dans le domaine des infrastructures énergétiques, se joindra en tant que nouveau partenaire au projet pilote PosHYdon, le premier projet d'hydrogène vert offshore au monde.

 

Le courant vert en roumanie

En changeant l’optique vers la Roumanie, actuellement les panneaux photovoltaïques produisent deux fois plus d'énergie que toutes les centrales électriques au charbon en Roumanie. En savoir plus ici.

Dedeman, la société fondée par les frères Dragoș et Adrian Pavăl, annonce qu'elle installe des panneaux photovoltaïques sur les toits de 28 magasins du réseau et que la valeur de l'investissement dépasse 4 millions d'euros. La puissance totale installée sera supérieure à 7 MWp et fournira approximativement 30% de la consommation annuelle d'électricité nécessaire pour mener à bien l'activité des magasins. Plus d'informations sont disponibles ici.

Turda, une ville du comte du Cluj, installe des arrêts de bus avec des panneaux photovoltaïques et des ports USB – un investissement qui s'inscrit dans les projets de modernisation des corridors urbains, financés dans le cadre du Plan de Mobilité Urbaine Durable.  En savoir plus ici.

La transition vers une économie verte continue de l’autre cote du pays.  

A Iasi, la deuxième plus grande ville de Roumanie, un contrat d’une valeur de 4,62 millions d'euros concernant l’éclairage public vient d’être annoncé. Selon les indicateurs technico-économiques de l'objectif d'investissement, 4 088 appareils d'éclairage LED, 4 122 modules de télécommande avec point lumineux, 41 pôles équipés de panneaux photovoltaïques, 287 points d'allumage et un système de télégestion seront mises en place. Plus d'informations sont disponibles ici.

Vodafone Romania a lancé en 2019 un programme d'investissement pluriannuel pour augmenter l'efficacité énergétique et réduire l'empreinte carbone générée. La société a inauguré le 1er avril 2020 son premier système de refroidissement avancé pour ses unités de serveurs, qui atteint déjà une consommation d'énergie huit fois inférieure à celle de la même période l’année dernier. En savoir plus ici.

Rejoindre le débat

Ce qui ressort de la crise sanitaire actuelle c’est aussi l’opportunité de tout remettre en cause et de recalibrer nos résolutions.

Depuis trois ans, la CCIFER organise la conférence Ville Durable qui vise à être un catalyseur entre les principales parties prenantes dans l'élaboration des politiques en faveur du développement durable des villes où nous vivons et les responsables de leur mise en œuvre.

Si la durabilité est dans votre ADN, unissons nos efforts et démarrons de nouveaux partenariats ! L’équipe CCIFER reste rejoignable en régime télétravail à ccifer(@)ccifer.ro.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?