#flashinfo, 30 octobre. Retour sur la rencontre entre M. Ludovic Orban et MEDEF International dans le cadre de la visite du Premier Ministre Roumain en France

Dans le cadre d’une visite officielle en France, organisée les 26-27 octobre, et ayant comme objectif principale le renouvellement de la feuille de route du partenariat stratégique franco-roumain, le Premier Ministre de Roumanie M. Ludovic Orban a participé à la Réunion du Conseil d’entreprises France – Roumanie organisé par MEDEF International et présidée par M. Geoffroy ROUX de BEZIEUX, Président du MEDEF.

Jouissant de 140 ans de relations diplomatiques, la France et la Roumanie ont rappelée, dans le contexte de cette visite, leur volonté de renforcer le partenariat stratégique franco-roumain, ce qui a été consolidé, entre autres, par la signature d’une déclaration d’intention pour un partenariat concernant la modernisation et construction de réacteurs 3 et 4  et modernisation du réacteur 1 pour la centrale Nucléaire de Cernavoda, en Roumanie.

M. Ludovic Orban a souligné les actions prises par le gouvernement roumain pour soutenir la relance avec son plan d’investissements de près de 80 mld à destination de la santé, l’énergie, la digitalisation, ou encore la R&D ainsi que les reformes engagées en termes de paradigme et de gouvernance, le tout au sein d’une cohésion européenne.

L'attractivité locale se traduit par une présence française en Roumanie de près de 2800 entreprises avec entre autres Renault, Orange,  Carrefour, Engie Veolia, Société générale ou encore Groupama. La France est aujourd’hui le 3eme investisseur en Roumanie.

Les échanges /questions ont porté en particulier sur :

  • La santé, l`infrastructure et la digitalisation sont les premières 3 priorités du gouvernement roumain
  • L’adhésion au Schengen est un sujet de grand intérêt
  • Les besoins en développement d’infrastructures en Roumanie
    • Construction de 30 000km d’autoroutes
    • Construction de 2500 km de chemins de fer
    • Navigabilité du Danube
  • Les projets de Smart cities bénéficieront de subventions européennes et qui seront pilotés en local
  • Les infrastructures soutenables, l’environnement et les mesures prises dans le cadre du Green Deal sont prises en compte par l`exécutif roumain.  Les programmes pour l`efficacité énergétique des bâtiments publics et civils sont en focus
  • Le cadre de partenariat public-privé nécessite d`être mise en place
  • Les financements des projets et l’allocation des fonds nationaux et européens (subventions et crédits) pour certaines catégories de grands investissements sont en train d`être définis, après accord de la Commission Européenne sur le Plan National de Relance, et auront comme critère principal le niveau de maturité des projets
  • La gouvernance et le modèle financier du projet de de construction et modernisation de la centrale de CERNAVODA est a définir
  • Les mesures de soutien à la compétitivité de l’industrie automobile de la Roumanie peuvent être définies à travers des programmes comme Rabla et Rabla +, mais aussi à travers des mesures pour soutenir la main d`œuvre
  • L’agroalimentaire et utilisation des pesticides : le gouvernement roumain est intéressé a identifier des substituts pour les néonicotinoïdes
  • Les critères de sélection des appels d’offres publics doivent privilégier davantage la qualité et la souveraineté européenne et moins le critère du prix.

Plus d'actualités

TERRAGIS PRO

Terragis Pro SRL offers integrated services of topography, digital cartography, photogrammetry, GIS and software development. Our services consist of...

Toutes les news

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Découvrez votre espace privé sur ccifer.ro !