#flashinfo, 31 juillet. La 5G dans l’Union Européenne

L’UE veut réduire la présence de Huawei en Europe

Selon la Commission Européenne, les groupes européens Nokia et Ericsson peuvent fournir à l’UE tout ce dont elle a besoin pour développer les infrastructures de la 5G si le groupe chinois Huwei devait être écarté pour des raisons de sécurité. Il y a trois groupes qui offrent des solutions complètes pour la 5G : le finlandais Nokia, le suédois Ericsson et le chinois Huawei, Le coréen Samsung et le chinois ZTE offrent des solutions pour une partie du réseau. Cependant, la sécurité doit être la priorité dans les choix européens, lors du déploiement des réseaux de 5G dans l’UE.

En raison d’un risque relativement à la sécurité, le Royaume Uni a annoncé sa décision d’éliminer de son réseau 5G tout équipement produit par Huawei. Selon le gouvernement britannique, à partir de 31 décembre 2020, l’achat de nouveaux équipements Huawei sera interdit et les équipements existants devront être retires d’ici 2027. Cette décision a été, d’un côté saluée par l’administration américaine et de l’autre cote, qualifié comme politisée par Pékin.

L’état d’avancement concernant la mise en œuvre de la boite à outils de l’UE et du renforcement des mesures de sécurité

Cette boîte à outils établit une stratégie commune fondée sur une évaluation objective des risques recensés et sur des mesures d'atténuation proportionnées pour faire face aux risques en matière de sécurité liés au déploiement de la 5G, la cinquième génération de réseaux mobiles. Même si dans de nombreux États membres les travaux sont toujours en cours, le rapport indique que tous ont lancé un processus visant à réexaminer et à renforcer les mesures de sécurité liées aux réseaux de 5G, témoignant ainsi d'un soutien unanime à la coordination recherchée à l'échelle de l'UE. Il établit, pour chacune des mesures de la boîte à outils, les avancées constatées depuis l'adoption de celle-ci en recensant ce qui a déjà été fait et ce qui n'est pas encore.

Les principales informations concernant le rapport sur la boite à outils « 5G » de l’UE

Certaines mesures enregistrent déjà des progrès :

  • Les pouvoirs des autorités réglementaires nationales pour réglementer la sécurité de la 5G ont été renforcés
  • Des mesures visant à restreindre la participation des fournisseurs selon leur profil de risque sont déjà en place dans quelques États membres et à un stade avancé de préparation dans beaucoup d'autres
  • Les exigences de sécurité et de résilience s'appliquant aux opérateurs de réseau mobile font l'objet d'un réexamen dans une majorité d'États membres

Pour d’autres mesures, la mise en œuvre soulève des problèmes, surtout dans les domaines suivants :

  • Des progrès sont nécessaires d'urgence pour atténuer le risque de dépendance vis-à-vis de fournisseurs à haut risque et pour réduire les dépendances au niveau de l'Union.
  • La conception de stratégies multifournisseurs et leur exécution par les différents opérateurs au niveau national semblent poser problème en raison de difficultés techniques ou opérationnelles
  • En ce qui concerne le filtrage des investissements directs étrangers, il conviendrait de prendre des mesures pour en instaurer sans délai le mécanisme dans les 13 États membres qui n'en ont pas encore, en vue notamment de l'entrée en application, en octobre 2020, du cadre de l'UE pour le filtrage des investissements

Les recommandations pour les autorités des Etats membres : 

  • d'échanger d`avantage d'informations sur les problèmes, les solutions et les bonnes pratiques de la mise en œuvre de la boîte à outils
  • de continuer à suivre et à évaluer la mise en œuvre de la boîte à outils de l'UE
  • de poursuivre la coopération avec la Commission pour appliquer les mesures de la boîte à outils, notamment dans le domaine de la normalisation et de la certification, des instruments de défense commerciale et des règles de concurrence, afin d'éviter les distorsions du marché de l'offre des réseaux de 5G

Sources :

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/ip_20_1378

https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/news/report-member-states-progress-implementing-eu-toolbox-5g-cybersecurity

https://www.ouest-france.fr/high-tech/5g/telecoms-la-5g-peut-etre-europeenne-dans-l-ue-selon-la-commission-6917447

 

Plus d'actualités

Toutes les news

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?