Hébergement V.I.E ARIADNEXT

L'expérience de Lucie

Lucie Roulland, Business Developer Central Europe chez ARIADNEXT.

 Comment caractérises-tu l'environnement CCIFER? 

L'environnement CCIFER a été propice à la rencontre de partenaires commerciaux, notamment grâce aux nombreux événements organisés par la CCIFER et à l'aide de ses membres. Les bureaux de la CCIFER sont siutés dans un quartier d'affaires très dynamique où il est facile de rejoindre clients, prospects, et partenaires. Les bureaux sont par ailleurs idéals pour recevoir des collaborateurs et travailler dans un environnement agréable.

Dites-nous quelques impressions sur la communauté franco-roumaine.  

La communauté franco-roumaine est très présente dans le monde des affaires comme sur le plan culturel et associatif, c'est idéal pour faire des rencontres professionnelles et  nouer des amitiés. Le réseau franco-roumain est un réel atout pour tout V.I.E arrivant en Roumanie. 

Des différences entre la France et la Roumanie ?

Il existe des différences entre les cultures roumaines et françaises, cela se ressent au bureau comme en dehors. Quelles qu'elles soient, il m'a été facile de m'intégrer au delà de toutes ces différences grâce à l'accueil et la bienveillance hors du commun des roumains. 

 

Quelques conseils pour des personnes qui souhaiteraient partir en V.I.E ? 

- Le premier conseil tiendrait en un mot "foncez"! L'expérience V.I.E a été un véritable tremplin dans ma carrière. La Roumanie est une terre d'opportunités. Tout se passe très vite ici pour quiconque a l'envie de faire de belles choses. 

- Deuxièmement, je recommanderais aux V.I.E de profiter du réseau franco-roumain, qui est un tissu solide composé de professionnelles et professionnels bienveillants, dynamiques et à l'écoute de nouvelles opportunités. 

- Dans la même veine, il faut aller au delà de cette communauté pour profiter des très nombreux événements business et scientifiques qui ont lieu partout en Roumanie. C'est l'occasion d'apprendre et de faire des rencontres professionnelles. L'offre en terme de salons, forums en tout genre et très dense, il faut en tirer parti. 

- Apprenez la langue. Je ne sais pas si je suis autorisée à recommander ici la Méthode Assimil (disponible à la Librairie française de Bucarest ou depuis le site web de son éditeur). Intégrez-vous. Il se passe des choses à Bucarest lorsqu'on ose sortir de son cercle franco-français. 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?