Membres

Innovation Day - la Roumanie s’intéresse à l’innovation

La Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Roumanie (CCIFER) a organisé le 7 décembre, à Nod Maker Space, la Conférence Innovation Day, évènement qui a réuni plus de 100 représentants des entreprises à profils divers, mais qui ont comme point commun l’intérêt pour l’innovation. A travers 4 panels- eHealth, Industry 4.0,Agritech et Services – les speakers, représentants des entreprises, institutions publiques ou ONGs, ont partagé de leur vaste expérience dans l’innovation et ont mis en évidence des modalités de stimuler l’innovation au sein d’une organisation, quel que soit son profil.

Les quatre panels ont été précédés par une présentation du contexte actuel de l’innovation en Roumanie, à travers les interventions d’ Adriana Record, directrice exécutive de la CCIFER,  Eugen Scarlat, Conseiller au sein du Ministère de la Recherche et de l’Innovation, et Alin Moldoveanu, Vice-Doyen et professeur à la Faculté d’Automatique,Université Politehnica de Bucarest. L’étude CCIFER « Baromètre de l’innovation », présenté par Mme. Record, a été réalisé dans la période octobre-novembre 2017, grâce à la participation d’un nombre de 50 entreprises, a souligné l’intérêt majeur des entreprises d’investir dans l’innovation en Roumanie, un secteur avec des performances relativement faibles, mais avec du potentiel de devenir un hub régional.

Le premier panel de la conférence, Industry 4.0, a analysé les principales tendances du secteur et discuté des projets innovateurs, qui font progresser l’industrie.  Le panel a bénéficié des interventions de Florin Paun, Directeur d’Innovation chez Akka Technologies, Janos Torok, Directeur chez Plastimo, Dan Nicolae Virlan, Chef Service Conception chez Caditec et Philippe Volto, Associé chez SIFR Partners et a été modéré par  Adina Pasarel, représentante de PwC Romania. Les intervenants ont mis en évidence l’importance de la transition vers les smart factories, l’impact de la mécanisation du travail sur l’emploi, le rôle des financements publics et des start-ups pour favoriser et renforcer l’innovation. Malgré les diverses difficultés identifiées à travers les discussions, les intervenants ont conclu dans une note plutôt optimiste : les projets innovateurs qui ont été déjà mis en place en Roumanie montrent que le potentiel et les possibilités pour innover existent en Roumanie.

La journée a continué avec le panel sur l’Innovation dans les Services, idée discutée par Ionut Scarlat, Directeur chez Orange Labs Roumanie, Diana Popp, Conseillère dans le Cabinet du Premier Ministre Dacian Ciolos et Co-fondatrice de Smart Everything Everywhere (SEE) et Petrisor Chircu, Project Manager chez SCAME. La discussion a été modérée par Dan Nechita , Président et Co-fondateur de Smart Everything Everywhere (SEE). Les intervenants ont souligné dès le début les particularités du secteur des services et les nombreuses difficultés d’innover dans ce secteur, vu l’impact direct sur l’expérience quotidienne du consommateur. La plus importante conclusion a été que l’innovation transcende les limites entre les domaines d’activité- l’innovation dans les services suppose à la fois l’implication des sciences exactes et des sciences sociales- et que la collaboration entre plusieurs entreprises et acteurs est essentielle pour obtenir la satisfaction des clients.

L’innovation dans l’agriculture a fait le sujet du troisième panel de la journée, Agritech, qui a bénéficié de l’intervention de Stéphanie Deboude, présidente de Sodijantes Industrie et d’Anael Bibard, président de FarmLEAP. La discussion a été modérée par Sébastien Record, directeur du 3D Conseil. Le rôle de la technologie dans l’augmentation de la productivité et dans la réduction des risques a été le point principal du panel ; quoiqu’il s’agisse de l’utilisation de la technologie pour rendre les instruments de travail plus rentables et plus sûrs ou pour rassembler des données nécessaires à l’optimisation de la production, il devient impératif pour le secteur agricole d’intégrer l’innovation.

Le dernier panel de la journée a été dédié à l’innovation dans la santé- eHealth. Les intervenants- Alin Moldoveanu, Vice-Doyen de la Faculté d’Automatique, Université Politehnica de BucarestMircea Popa- CEO et Fondateur de SkinVision,Ioan Iacob, CEO et Fondateur de Qualitance, Alexandru Herdea, médecin résident en orthopédie pédiatrique à l’Hôpital d’Urgences Pédiatriques « Grigore Alexandrescu » et la modératrice, Violeta Alexandru, membre du Board, Institut pour les Politiques Publiques et l’initiatrice du cluster « L’usine de santé » ont essayé d’identifier des moyens d’innover dans un système réticent au changement. Malgré l’existence de nombreuses difficultés, il y a des exemples de succès des projets innovateurs dans le système de santé roumain, comme l’outil de ticketing des numéros d’ordre, mis en place par dr. Herdea. Les intervenants de ce panel ont souligné l’importance d’un changement qui vient de l’intérieur du système, de la patience, la persévérance et l’ouverture de tous les acteurs impliqués dans le système de santé, afin de stimuler l’innovation.

L’évènement a représenté une excellente opportunité de prendre le pouls de la situation de l’innovation dans différents secteurs de la Roumanie et de réunir des acteurs avec une activité remarquable dans ce domaine.  

Galerie photos 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?