Secteurs & marchés

Lactalis fait un grand mouvement sur le marché roumain

En début d’année, Lactalis a conclu un accord d’achat avec le leader du marché laitier en Roumanie – Albalact, dont le chiffre d’affaires a été de 105 millions d’euro en 2014. Si le Conseil de la Concurrence approuve la transaction, Lactalis deviendra leader de marché, en contrôlant 70% des actions d’Albalact.

Albalact, fondée en 2002, est présente sur le marché avec plus de 150 produits (lait, yaourt, beurre, crème fraiche, différentes spécialités de fromages) vendus sous cinq brands : Zuzu, Fulga, De Albalact, Raraul et Poiana Florilor. 2014 a été l’année où Albalact a dépassé Danone, qui avait été jusque-là le leader du marché, mais dont les produits sont presque en totalité des yaourts.

L’achat d’Albalact est le deuxième mouvement de ce genre sur le marché roumain du géant français, Lactalis. En 2008, ils ont acheté le brand LaDorna (septième sur le marché en 2014), qui appartenait au français Jean Valvis.

D’ailleurs, Lactalis s’est développé sur le marché mondial par des transactions similaires. La société a acheté le premier laitier turc, deux sociétés en République Tchèque, sept usines de lait en Inde et un autre producteur de lait au Brésil.

En 2014, le marché roumain du lait a été évalué à presque un milliard d’euros, avec dix acteurs principaux dont les chiffres d’affaires ont varié entre 100 et 16 millions d’euros.

 

Sources : www.zf.ro

                 www.capital.ro 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?