Membres

Portrait – Serge R. Gonvers, Mazars

Ce mois nous vous proposons de connaître M. Serge R. Gonvers, associé Mazars et administrateur CCIFER

Qui êtes-vous ?

Serge Gonvers, 55 ans, marié, une fille de 19 ans. 

Plus de 30 d’expérience professionnelle à travers la planète, avant de m’installer en Roumanie début 1994 déjà.

Première expérience de pionnier avec une multinationale américaine avant de me spécialiser dans l’accompagnement d’investisseurs étrangers,

D’abord au sein d’un « big4 », puis avec ma propre entreprise, avant de rejoindre Mazars comme Associé en 2013.

Mazars, également implanté en Roumanie depuis plus de 20 ans, est un des leaders du marché supportant les investisseurs étrangers, Français notamment,

Et dans tous ses domaines de compétences de l’expertise comptable au conseil fiscal en passant par l’audit et le conseil en acquisitions ou l’obtention d’aides étatiques.

 

Quelle tendance pour votre secteur actuellement en Roumanie ?

La Roumanie a un des plus hauts taux de croissance d’Europe et présente encore et toujours un potentiel de croissance important dans bon nombre de secteurs.

De ce fait, nous accueillons et conseillons un nombre croissant d’entreprises se développant sur le marché roumain soit par acquisitions soit par « greenfield »,

Nous avons également conseillé nos premières entreprises roumaines pour leur développement à l’international.

Donc un marché en croissance pour nos services comme pour le pays d’ailleurs et avec d’excellentes perspectives.

 

Quel est votre projet à la CCIFER ?

J’ai rejoint le Conseil récemment et y ait découvert un dynamisme et un foisonnement d’activités que je ne m’imaginais pas comme simple membre de la CCIFER.

En plus de l’expérience en Roumanie que j’apporte et ma participation passée aux activités de plusieurs chambres bilatérales, j’ai été séduit par le projet « French Hub » visant à créer une communauté d’entrepreneurs, y compris les start-ups, que nous serions à même de soutenir et conseiller afin de rendre vivant l’entreprenariat comme une vraie valeur, française de plus.

Le « French Hub » fait vraiment partie des missions premières de la Chambre et je souhaite m’y investir pleinement.

 

Que souhaitez-vous à la CCIFER pour ses 20 ans ?

Membre depuis ses débuts ou presque, je me suis toujours réjoui de voir son évolution, son dynamisme et sa perpétuelle volonté de se réinventer au service de la communauté d’affaires franco-roumaine. Puisse ce dynamisme se perpétuer encore longtemps. Bon Anniversaire, mais surtout beaucoup de succès !

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?