MembresSecteurs & marchés

Sonaca investit 12 millions d’euro en Roumanie pour une nouvelle fabrique

La société belge Sonaca, leader mondial dans le secteur aéronautique, a acheté un terrain de 20 000 mètres carrés à Turda (partie ouest de la Roumanie), pour construire une fabrique de pièces destinées aux ailes des avions Airbus (France) et Embraer (Portugal). On prévoit que l’unité de production sera fonctionnelle en 2017.

Sonaca est présente en Roumanie par sa filiale Sonaca Aerospace Transilvania, établie en 2015. Elle a obtenu de la part de la BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) un prêt de 8,5 millions de dollars et de l’état roumain des aides non remboursables en valeur de 5.4 millions d’euro.

Dans une première étape, la fabrique aura 8 000 mètres carrés et recevra 187 employés, pour être ensuite agrandie afin d’avoir 12 000 mètres carrés.

Spécialisée dans le développement, la fabrication et l’assemblage de structures avancées pour Airbus, Embraer, Dassault Aviation, Bombardier et Gulfstream, Sonaca détient des unités de production en Belgique, au Brésil, au Canada, en Chine et en Roumanie, en employant 2 500 personnes, dont 350 ingénieurs.

Selon un rapport de la compagnie, Sonaca prévoit des investissements en valeur de 84 millions d’euros jusqu’en 2019, dont 56 millions iront vers la fabrique de Gosselies (Belgique)

De plus, la presse belge a relaté que l’année dernière, les syndicats de la compagnie ont accepté l’investissement en Roumanie, étant donné que les prix sont en croissance et qu’il y a une demande qui augmente de la part d’Airbus. 

Le bénéfice principal de l’investissement en Roumanie sera une épargne considérable avec les salaires, vu que selon la presse belge, un employé de la fabrique roumaine aura un salaire de 5,5 euros par heure, alors qu’un belge gagne 35 euros par heure.

«La nouvelle fabrique de Roumanie participera au développement soutenable de l’industrie aérospatiale roumaine. Nous sommes persuadés que la fabrique prouvera qu’en Roumanie on peut produire des éléments de haute qualité pour l’aérodynamique des ailes et que nous attirerons de nouveaux investissements pour la production à haute valeur ajoutée du pays », a déclaré Matteo Patrone, directeur régional pour la Roumanie et la Bulgarie de la BERD.

 

Sources : www.zf.ro

                www.profit.ro

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?