Les aides d'état pour la création d'emplois


A partir de septembre 2014, le Ministère des Finances Publiques a implémenté le schéma d’aides d’état, selon la Décision du Gouvernement 332/2014, en ce qui concerne l’appui des investissements qui encouragent le développement régional, par la création d’emplois.

Dans la période septembre 2014 – janvier 2017, l’Etat a organisé 5 sessions pour le dépôt de dossiers, avec une fréquence de deux sessions par an. Selon les statistiques publiées par le Ministère des Finances Publiques, un total de 173 demandes ont été enregistrées au cours de ses cinq sessions, dont 37 ont été approuvées, ce qui représente une aide d’état octroyée de environ 39.6 M EUR, pour la création de 6 398 emplois (dont 1 910 pour les employés défavorisés).

Du point de vue territorial, les régions ciblées par la création des emplois ont été dans cette ordre : région Nord-Est (zone Moldavie), région Sud-Est, région Nord-Ouest, régions Sud-Ouest et Centre.

Lors de la dernière session des aides d’état, plusieurs entreprises de différents secteurs d’activité ont eu leur dossier approuve : de grands groupes comme Faurecia, Moncler, Yazaki ou Genpact et de petites entreprises comme Pastisgal, une société roumaine de Galati spécialisée dans la boulangerie, qui a reçu une aide d’état de 1 M EUR pour la création de 185 emplois.

Le groupe italien Moncler, reconnu dans l’industrie de la mode, recevra une aide d’état de 3,84 M EUR, pour créer 780 nouveaux emplois à Bacau (région Nord-Est de la Roumanie). La société a démarré la production en mars 2016, avec l’achat en 2015 de deux unités de production déjà existantes. 

Le Ministère n’a pas encore annoncé la prochaine session pour le dépôt des dossiers, mais vous pouvez consulter la Décision du Gouvernement qui régit l’octroi des aides d’état, version en anglais, sur le site du Ministère des Finances Roumain. 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?